Menu 03 59 28 14 23
76 Boulevard Jean-Baptiste Lebas
59000 Lille
03 59 28 14 23 Lundi au vendredi : 9h à 19h
MADAME DEBORAH THIERRY
 MADAME DEBORAH THIERRY
Lundi au vendredi : 9h à 19h 76 Boulevard Jean-Baptiste Lebas
59000 Lille

Cabinet d'Avocat à Lille (59000) - Honoraires | Maître Déborah Thierry 

Les relations entre l’avocat et ses clients sont réglementés par un code déontologique intransigeant. Les options de rémunération du représentant juridique sont également régies par ce règlement. Maître Déborah Thierry a adopté un système d’honoraires libres pour simplifier le calcul des rémunérations. Celles-ci sont évoquées avec les clients, avant d’être confirmées. Le cabinet d’avocat est situé au 76 boulevard Jean-Baptiste Lebas à Lille. Il est joignable par téléphone du lundi au vendredi (de 9h à 19h).
 

La rémunération de l’avocat

Le barème des honoraires de Maître Déborah Thierry ne comporte aucun chiffre prédéfini qui pourra être appliqué à tous ses clients. Les entreprises et les familles qui la sollicitent ont la possibilité de négocier les montants qui leurs sont avancés, avant de confier leur cas à l’avocat. L’exposé, la compréhension et la transparence appliqués aux honoraires permettent de définir des rémunérations conformes aux besoins et aux attentes des deux parties. Les cas traités par Maître Déborah Thierry présentent invariablement des détails qui les rendent uniques. Le devis présenté par l’avocat n’est délivré qu’après une analyse complète des dossiers, des demandes des clients, ainsi que de leurs moyens financiers. Chaque aspect de votre proposition de collaboration, telle que la nature du dossier à traiter ou sa complexité, est passée en revue, afin que la conseillère juridique puisse évaluer le temps qu’il faudra passer à sa résolution. En fonction de la difficulté de la situation et des ressources qu’il faudra mettre à contribution, l’avocat pourra estimer justement le prix de ses prestations.
La rémunération de l’avocat Les personnes qui consultent Maître Déborah Thierry doivent aussi prendre en considération l’expérience et la réputation de l’avocat, qui ont un impact sur le montant des rémunérations. Les éléments pouvant justifier le montant avancé par l’avocat peut être discuté par le client, afin qu’un terrain d’entente puisse être trouvé. Avant d’officialiser la prise en charge du dossier, l’avocat a aussi pour obligation d’informer ses clients sur les différents termes légaux en rapports avec leurs cas.
 

Les conventions d’honoraires

La rédaction d’une convention d’honoraires permet de certifier les engagements pris entre l’avocat et ses clients. L’élaboration du document est nécessaire au bon déroulement de la collaboration. L’apposition de la signature du consultant scelle l’accord entre les deux parties. Par ce biais, il reconnait confier son cas à Maître Déborah Thierry, et accepte les devoirs et les obligations que cet engagement lui impose. La convention verbalise les détails du cas, ses particularités, ainsi que les éléments relatifs au salaire du représentant juridique.
 

Les honoraires au temps passé

Adopter la politique des honoraires au temps passé limite les conditions négociées entre l’avocat et son client. Ce client accepte de rémunérer l’avocat à l’heure, gardant une base de calcul facilitant le regroupement des prestations à la clôture du dossier. Les concernés se retrouvent une fois le cas bouclé pour fixer la somme à remettre à l’avocat.
 

Les honoraires au forfait

Une rémunération au forfait peut être sollicitée lorsque les prestations à réaliser sont définies dès le début de l’affaire. Le contrat prévoit de possibles interventions supplémentaires, stipulant les dispositions à prendre pour en évaluer le montant.
 

Les honoraires au résultat

Les honoraires au résultat Le montant basal accordé à l’avocat peut être complété par une rémunération supplémentaire. La valeur de cet honoraire en plus est calculée en fonction des résultats de l’affaire confiée à l’avocat. La convention préalable doit également en énumérer les détails.
 

La contestation des honoraires

La collaboration entre un avocat et son client peut déboucher sur des désaccords quant au montant des honoraires. Lorsque les litiges se présentent et que les concernés ne parviennent pas à trouver un accord, le client peut contester la somme. Cette démarche est menée auprès du Bâtonnier ou du médiateur de la consommation. Une discussion en amont est recommandée pour éviter tout malentendu ou erreur malencontreuse.

Jérôme HERCÉ - Médiateur National de la Profession d'Avocat
22 rue de Londres
75009 PARIS
E-mail : [email protected]
Site Internet : https://mediateur-consommation-avocat.fr
DOMAINES DE COMPÉTENCES
Vous appréciez, partagez !
MADAME DEBORAH THIERRY Phone03 59 28 14 23
Adresse76 Boulevard Jean-Baptiste Lebas
59000 Lille