Menu 03 59 28 14 23
76 Boulevard Jean-Baptiste Lebas
59000 Lille
03 59 28 14 23 Lundi au vendredi : 9h à 19h
MADAME DEBORAH THIERRY
 MADAME DEBORAH THIERRY
Lundi au vendredi : 9h à 19h 76 Boulevard Jean-Baptiste Lebas
59000 Lille

Cabinet d'avocat à Lille (59000) - Droit de la Famille | Maître Déborah Thierry

Les liens entre les membres d’une même famille sont codifiés par le droit de la famille. Que ce soit par parenté ou par alliance, ces relations sont régies par des règles immuables auquel s’associe le droit des personnes. Ce droit spécifique englobe des événements relatifs à votre vie civile. Maître Déborah Thierry vous offre son aide pour mener les démarches propres à :
  • La procédure de divorce
  • La rupture de Pacs
  • Le droit de visite et d’hébergement
  • Le partage des biens du couple
  • La filiation (adoption, reconnaissance/contestation de parenté…)
  • Le changement d’état civil
Le cabinet d’avocat en droit de la famille est installé au 76 boulevard Jean-Baptiste Lebas, dans le centre de Lille. Il est accessible par le métro (arrêt Lille Grand Palais) et par la route. Rendez-vous ou renseignement… le secrétariat est disponible par téléphone du lundi au vendredi (de 9h à 19h).
 

La séparation du couple

Que vous ayez réglementé votre relation ou non, votre couple peut faire face à des situations vous incitant à la séparation. Maître Déborah Thierry vous porte assistance dans cette démarche, afin que de préserver vos intérêts personnels et ceux de vos enfants.
La séparation du couple

La procédure de divorce

La procédure de divorce est un choix formulé par les couples mariés dont les conflits ont modifié les relations. Lorsque les désaccords deviennent plus importants que la volonté de préserver la vie commune, le divorce peut être la seule issue. Une fois que toutes les tentatives de réconciliation ont été épuisées, l’avocat soumet les différents types de procédures que ses clients peuvent entamer.
La loi prévoit 4 alternatives en fonction de la situation du couple. Le cas du divorce par consentement mutuel est envisageable lorsque les deux parties sont d’accord pour mettre un terme à la relation. Depuis 2017, il est possible d’entamer cette procédure sans solliciter un juge (divorce sans juge). Grâce à cette mise à jour, il est possible de confirmer le divorce par une simple convention. Cette solution est privilégiée lorsque les deux personnes concernées ne désirent pas étendre les procédures et que les détails ont déjà été discutés par les anciens époux. Maître Déborah Thierry propose cette solution à l’amiable lorsque les principaux concernés restent en bons termes. Le couple peut aussi opter pour une procédure de divorce pour acceptation du principe de rupture. Comme le divorce par consentement mutuel, il se base sur une volonté commune de mettre un terme à la relation. Il est cependant adopté lorsqu’un accord ne parvient pas à être trouvé pour régler les détails de la séparation. Cette démarche offre aussi une négociation sans agressivité, et se caractérise par le désir des deux parties de ne pas imposer de confrontation ou de se battre pour définir les responsabilités de l’autre. Maître Déborah Thierry endosse la fonction de conseillère, afin que les anciens époux puissent se quitter à l’amiable. Le choix du divorce pour faute est proposé lorsque la démarche est entamée par un seul des concernés. Cette procédure peut être longue et nécessiter d’importantes ressources. Pour limiter les pertes de temps et d’argent, l’avocat peut jouer le rôle de médiateur, afin que les anciens partenaires puissent trouver un accord concluant. Sa requalification en divorce par consentement mutuel peut simplifier la démarche. Maître Déborah Thierry peut aussi recommander une procédure de divorce pour altération définitive du lien conjugal. Si elle peut être entamée lorsque la séparation est récente, celle-ci doit dater d’au moins 2 ans pour que la demande soit reconnue par les juridictions compétentes.

la rupture de PACS

L’avocat à Lille vous assiste pour des démarches liées à une rupture de PACS. Bien moins complexe que le divorce, ce procédé ne nécessite qu’une signature sur une déclaration conjointe pour être validée. Lorsque la rupture est unilatérale, la professionnelle du Barreau incite son client à s’adjoindre des services d’un huissier. Le droit des enfants est pris en compte, au même titre que celui des deux conjoints. L’avocat agit pour que la rupture d’un PACS n’altère pas les droits des deux parents légaux sur l’éducation ou l’entretien de leurs enfants. Une mésentente ou une absence de considération pour les enfants implique l’intervention d’un juge. Les conséquences de la séparation du couple La vie courante des anciens époux n’est pas la seule à enregistrer des changements notables à la suite d’une séparation. Leurs biens et leurs enfants sont aussi affectés.

la garde des enfants du couple

Une fois la séparation d’un couple effective, la vie des enfants s’en voit changée. Bien que les parents aient initialement la possibilité de choisir la garde alternée, il n’est pas rare que la décision soit revue. Cette adaptation, qui doit être faite pour préserver l’équilibre de l’enfant, permet à l’avocat de s’assurer que les droits de chaque enfant soient respectés. Au cours de la procédure, les deux parents gardent des droits et des obligations envers les enfants. Maître Déborah Thierry peut conseiller la mise en place d’une convention, grâce à laquelle les détails de la garde sont établis, au même titre que ceux découlant de la séparation elle-même. L’intervention de l’avocat vise à trouver un terrain d’entente entre anciens époux, sans qu’une intervention extérieure ne soit nécessaire. La représentante juridique agit aussi pour rappeler que les avantages perçus temporairement par un parent ne lui permettent pas de renier le droit de garde du deuxième parent.
L’assistance de Maitre Déborah Thierry permet aux personnes de comprendre les droits dont ils peuvent profiter. Les parents qui souhaitent avoir les mêmes droits peuvent ainsi opter pour la résidence alternée, tandis que la résidence au domicile d’un seul de ses parents est recommandée pour préserver la stabilité des enfants. Dans des cas spécifiques, votre conseiller juridique peut aussi recommander la résidence chez un tiers, ou moins souvent, dans un établissement d’éducation. Maître Thierry met les intérêts de l’enfant au premier plan lorsque les oppositions entre les parents sont susceptibles de dégrader sa qualité de vie et son développement, elle peut requérir l’une des dernières solutions pour l’hébergement des enfants. La décision finale revient cependant au juge : si ce dernier peut réfuter ou approuver les décisions des parents, il considèrera d’abord le bien-être du mineur pour donner son verdict. Maître Déborah Thierry négociera le droit de visite du parent qui n’aura pas obtenu la garde de ses enfants. Si celui-ci garde son autorité parentale, les termesdu droit de visite sont aussi établis par le juge, qui rappelle les obligations et les responsabilités de chacun dans la vie des enfants. Le parent défavorisé par la décision du juge doit s’acquitter d’une pension alimentaire.
 

le partage du patrimoine du couple

Le partage du patrimoine est une étape cruciale de la liquidation du régime matrimonial. La procédure respecte des termes particuliers, valable aussi bien pour les biens communs du couple que pour les dettes acquises ensemble. S’il est possible de régler ce partage en amiable, les détails nécessitent l’intervention d’un médiateur judiciaire. Maître Déborah Thierry négocie également les détails de la prestation compensatoire qui peut être attribuée au conjoint dont le niveau de vie a baissé après le divorce.
 

Le changement d’état civil

Le changement d’état civil
Changer de nom ou de prénom constitue un changement d’état civil très réglementé. La démarche pour un changement de nom est aussi complexe que celle qui sera nécessaire à un changement de prénom. L’assistance de Maître Déborah Thierry permettra d’établir un dossier conforme à la loi, que ses clients peuvent déposer auprès du Juge aux affaires familiales du Tribunal de grande instance, au procureur de la République du Tribunal de Grande Instance, au Ministre de la Justice, ou au Garde des Sceaux. Ces démarches ayant des conséquences directes sur les enfants, le changement d’identité d’un enfant de plus de 13 ans ne peut se faire sans son accord.
DOMAINES DE COMPÉTENCES
Vous appréciez, partagez !
MADAME DEBORAH THIERRY Phone03 59 28 14 23
Adresse76 Boulevard Jean-Baptiste Lebas
59000 Lille